SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
27/08/2018

Ma Cavagne est à Carros...


Grâce à de jeunes entrepreneurs tels que Nicolas Lassauque et Raphael Balestra, la vallée du Var se redécouvre une vocation agricole par la mise en valeur de terres fertiles et ensoleillées à Carros. Les Nouvelles Gastronomiques Côte d'Azur et Monaco ont rendu visite à La Cavagne, GAEC produisant légumes, fruits et œufs en agriculture biologique.



Entretien avec Nicolas Lassauque....


La nature respectée...

Lever de soleil sur les champs. © Fabrice Roy
Lever de soleil sur les champs. © Fabrice Roy
Rendez-vous est pris à 6h30. Le soleil n'a pas encore effleuré les coteaux de Bellet, de l'autre côté du Var. C'est en scooter que je me rends à l'invitation de Nicolas Lassauque. La voie rapide vers Carros, puis, au delà d'un rond-point, je m'engage sur un chemin qui descend légèrement vers la rivière.
Sur la droite, des serres. C'est bien là.
Nicolas m'accueille et me propose un café. Julie est déjà sur place. Puis, c'est au tour de Stéphane, Jacques et Ulysse. Cette petite équipe va œuvrer toute la journée, consacrée essentiellement à la cueillette. Fraises et aubergines sont eu menu de la matinée.
Cette agriculture respectueuse de la nature, qui ne défriche que si nécessaire, permet à tout un écosystème de se développer et d'utiliser ses propres armes pour se défendre de ses prédateurs, insectes ou bactéries...
Docteur en chimie, Nicolas est l'exemple d'une reconversion assumée, comme la majorité des agriculteurs bio des Alpes Maritimes.
Nous parcourons les cultures, sous serre ou en plein champ. L'expérimentation est permanente, échecs, réussites, tout concours à affiner sans cesse le mariage entre la spécificité de la terre et les produits qu'elle porte. Le fait de récupérer les graines de tomates, par exemple, aide à optimiser l'adaptation des futurs plants à leur environnement. Et cela marche. En deux ans à peine, la Cavagne produit déjà des tomates bien particulières comme la verte d'occitanie, juteuse et sucrée à souhaits.
Les produits sont diffusés à travers un réseau de magasins bio ou de paniers que les particuliers peuvent se constituer directement sur le site internet de l'exploitation.

© Fabrice Roy
© Fabrice Roy

© Fabrice Roy
© Fabrice Roy

La Cavagne

Nicolas, entouré d'Ulysse, Julie, Jacques et Stéphane. © Fabrice Roy
Nicolas, entouré d'Ulysse, Julie, Jacques et Stéphane. © Fabrice Roy
507 Chemin des Launes
06510 CARROS
Tèl: 07 68 79 62 66

https://www.lacavagne.fr

LIRE AUSSI







Facebook