SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
22/07/2018

Catalogne, Dali et Peralada


La résidence de la Chef Carmen Ruscalleda à l'hôtel Métropole de Monte-Carlo a coïncidé avec un séjour des Nouvelles Gastronomiques Côte d'Azur et Monaco à Roses, en Catalogne. L'occasion de découvrir la cuisine de Salvador Dali au château qu'il avait fait restaurer pour son épouse Gala et les caves incroyables du domaine de Peralada.



Dali en sa cuisine

Gala posant pour Dali au château de Pubol. © Pubol prise F. Roy
Gala posant pour Dali au château de Pubol. © Pubol prise F. Roy
On sait peu de choses des goûts culinaires de Dali. Ce qui est certain, en revanche c'est qu'il appréciait la bonne chère. Ancienne compagne de Paul Eluard, son épouse Gala aimait à séjourner dans une bâtisse dont les pierres les plus anciennes remontent au XI ème siècle. Gala achète cette propriété en 1969 et Dali en fait un parcours onirique, austère, sobre et fou à l'usage de son épouse. Il avait coutume de dire qu'il se faisait un devoir de demander à sa femme la permission d'aller lui rendre visite depuis son autre résidence de Cadaques.
La cuisine est à l'image de cette ambition. Elle jouxte la salle à manger qui a servi d'atelier à Dali lorsque celui-ci s'est réfugié dans ce château après la mort de Gala, en 1982. Il y restera jusqu'en 1984 avant de déménager dans son musée château de Figueres et d'y finir sa vie en 1989.

Un cuisine sobre aux lignes claires. © Fabrice Roy
Un cuisine sobre aux lignes claires. © Fabrice Roy

Le plan de travail... © Fabrice Roy
Le plan de travail... © Fabrice Roy

Les assiettes, décorées par le Maître... © Fabrice Roy
Les assiettes, décorées par le Maître... © Fabrice Roy

Rencontre dans le jardin... © Fabrice Roy
Rencontre dans le jardin... © Fabrice Roy

Perelada et son vin

Le couvent de Peralada. © Fabrice Roy
Le couvent de Peralada. © Fabrice Roy
Grands amis de Dali, les Mateu ont valorisé l'ancienne demeure des comtes de Perelada, localité viticole située au nord-est de Figueres. Près de l'ancien couvent qui date du XIV ème siècle, la cave médiévale a conservé tout son cachet et continue de servir d'écrin à la production de vins plutôt bien charpentés...

Le fouloir: le raisin était déversé par la fenêtre et les foulons s'agrippaient aux cordes pour écraser les grains dont le jus se déversait dans la cuve, à droite... © Fabrice Roy
Le fouloir: le raisin était déversé par la fenêtre et les foulons s'agrippaient aux cordes pour écraser les grains dont le jus se déversait dans la cuve, à droite... © Fabrice Roy

Les tonneaux en chêne du XVème siècle, cerclés de bois d'olivier, plus souple que le fer. © Fabrice Roy
Les tonneaux en chêne du XVème siècle, cerclés de bois d'olivier, plus souple que le fer. © Fabrice Roy

Le caveau de dégustation... © Fabrice Roy
Le caveau de dégustation... © Fabrice Roy


LIRE AUSSI







Facebook